HUMA : Hébergement d’Urgence pour Mineurs Accompagnés sans abris

Avenue de la Roseraie 58
1205 Genève
Tél. 022 347 41 82 / 022 734 08 00

Objectif

Le programme a pour objectifs d’offrir :

  • Mise à l’abri nocturne
  • Bien-être psychique et physique
  • Dépistage des problèmes physiques, psychiques et sociaux
  • Orientation vers des prestations scolaires, médicales, éducatives et sociales
  • Aide à la parentalité
  • Travail en vue de la sortie du dispositif d’urgence

Durée et capacité d’hébergement

Il s’agit dans un premier temps d’accueillir une vingtaine de personnes, mineurs sans abris avec leur accompagnant, dans la maison située au 58 rue de la Roseraie. Leur seront offertes, dans un premier temps, 3 semaines d’hébergement dans le but d’évaluer leur situation socio-sanitaire, de déterminer le temps de prise en charge nécessaire, de définir les conditions de sortie et/ou de les orienter vers un hébergement ou des prises en charges plus pérennes et spécifiques.

Admission

Les mineurs accompagnés recueillis par l’UMUS sont d’abord adressés au SPMi et devraient pouvoir être logés pour une première nuit dans un hôtel social. Le SPMi contacte le responsable de l’HUMA qui évaluera avec le SPMi l’adéquation ou non de leur prise en charge dans le cadre du dispositif HUMA. Aucune entrée au sein du dispositif HUMA ne sera offerte à qui que ce soit sans que la procédure d’admission n’ait été accomplie au préalable.

Accueil (18h-19h)

Les portes du dispositif HUMA ouvrent à 18h. Seuls les mineurs (et leurs accompagnants) qui auront accompli la procédure d’admission pourront y entrer. Un éducateur social est alors en charge de leur accueil et deviendra leur éducateur référent. L’équipe de projet, avec le soutien de bénévoles, contribue à assurer un accueil bienveillant.

Activités non-structurées et activités individuelles groupales pour enfants et adolescents (18h30-19h30 et/ou 20h30-21h30)

Les activités non structurées ont lieu jusqu’au repas : jeux divers, soutien scolaire, dessin, discussions. Ces activités ont lieu dans les espaces de vie commune (salon, terrasse, réfectoire). Les activités structurées se définissent en fonction des besoins des enfants et des adolescents. Ces activités sont menées en alternance ou conjointement par un psychologue et un éducateur. Ces activités sont supervisées par le responsable de structure et le médecin pédopsychiatre référent de l’association. Des entretiens individuels sont menés tant par le psychologue que par l’éducateur référent.

Repas (19h30-20h30)

Le repas du soir est servi en deux fois, pour permettre aux bénéficiaires, en fonction de leurs horaires de retour au dispositif, de bénéficier d’un moment de vie en communauté. C’est un moment structurant important dont l’équipe de projet profite pour apporter bienveillance et écoute. Un ou deux membres de la communauté préparent à tour de rôle les repas avec l’intendant-cuisinier.

Les enfants jusqu’à 10 ans sont couchés à 21h, alors que les adolescents sont couchés (mis en chambre) à 22h, sous la responsabilité de leurs parents.

Activités individuelles ou groupales et aide à la parentalité (21h – 22h)

Cette tranche horaire permet à l’équipe de projet d’agir pour apporter de l’aide à la parentalité, et ceci par le biais de différentes activités groupales ou individuelles, qui répondent le mieux aux besoins et spécificités propres aux membres de la communauté hébergée (groupe de parole, échange sur les réponses socio-sanitaires données aux enfants, point de situation sur les démarches de réseau, orientation sur le soutien scolaire, etc.).

Entretiens socio-éducatifs (20h – 22h)

Les travailleurs sociaux organisent chacun, à tour de rôle et en parallèle aux activités structurées, des entretiens socio-éducatifs individuels ou parent(s)-enfant(s).

Sommeil (22h30 – 7h) et Réveil (7h – 9h)

L’extinction des feux est à 22h30. La présence d’un travailleur social est assurée jusqu’à 22h30, lorsque la veille de nuit est engagée avec un veilleur qui assure la sécurité nocturne de 22h à 7h. Les bénéficiaires sont réveillés dès 7h par l’équipe de projet du matin et sont priés de sortir du dispositif à 9h.

Activités de jour (9h – 18h)

En journée, les bénéficiaires doivent quitter l’abri. Ils sont invités à se rendre dans les structures du réseau d’accueil d’urgence et une collaboration plus particulière pourrait se créer avec l’Espace parents enfants, situé à proximité et ouvert 5 jours sur 7, de 10h à 16h.


Pour le week-end et durant les vacances scolaires, l’Association Païdos prévoit d’élaborer des partenariats avec d’autres structures et/ou des bénévoles afin d’offrir des espaces d’accueil et d’inclusion sociale. Une attention particulière est apportée aux relations de voisinage pour établir des partenariats de proximité. Le Service social de la ville de Genève apporte également son expertise et son soutien pour la coordination d’activités de jour.