Sas

logo-Sas-Paidos-FASe

 

20, rue de la Servette
1201 Genève
Info: 022 734 08 03
sylvia.serafin@paidos.org

 

Public cible

Adolescents de 15 à 18 ans, requérants d’asile principalement non-accompagnés (RMNA) en attente de leur scolarisation

Adolescents requérants d’asile déscolarisé et en difficulté psychologique, (maitrisant mal ou pas le français).

Objectifs

Offrir un cadre bienveillant, sécurisant et ludique, attentif aux dynamiques collectives et individuelles

Faciliter l’intégration du jeune dans le tissu social genevois

Accueillir la souffrance psychologique liée au processus migratoire

Favoriser une bonne intégration de l’adolescent au sein de l’ACPO (accueil post-obligatoire) ou une autre institution

Encadrement

Suivi et encadrement groupal et individuel par une équipe interdisciplinaire de professionnels de l’animation, de l’éducation et de la santé (animateurs socioculturels, éducateurs, psychologue de la Consultation Santé Jeunes- HUG, pédopsychiatre bénévole)

Prise en charge

Prise en charge sur 6 demi-journées par groupe de 15 jeunes

Ateliers socio-éducatifs et psychopédagogiques : alphabétisation, communication, expression artistique, sport, cuisine, sorties culturelles, autoportrait et expression de soi

Entretien psychologique individuel : selon les besoins exprimés par les adolescents, un psychologue offre un espace d’entretien confidentiel. Obligatoire pour les jeunes en rupture selon besoin

Admission

Pour toutes demandes d’admission, contacter Sylvia Serafin, responsable du Sas
au 022 734 08 00 ou par mail : sylvia.serafin@paidos.org

Historique

Au cours de l’année 2015, la “Task force” créée par le Conseil d’Etat genevois et des associations genevoises concernées s’inquiètent de la forte croissance du nombre de mineurs non accompagnés ( MNA ) arrivant sur le territoire genevois. Le temps que des classes d’accueil en suffisance puissent accueillir l’ensemble de ces adolescents, nombre d’entre eux font face à de grandes difficultés à leur arrivée à Genève, souffrant de l’absence d’activités éducatives, pédagogiques, ludiques, communautaires ou sportives. Ils nécessitent, pour pallier à leur souffrance et la marginalisation,d’un espace et d’un accompagnement d’urgence et quotidien permettant de les intégrer dès leur arrivée.

En novembre 2015, plus de 200 MNA, âgés de 13 à 18 ans, sont présents sur le territoire genevois. Pour la plupart originaires de Somalie, d’Afghanistan, de Syrie et d’Érythrée, ces nouveaux arrivés n’ont aucune connaissance du français, ni de notre culture. Ces jeunes sont principalement logés par l’Hospice Général,au foyer de l’Etoile. En attendant leur scolarisation, période pouvant s’étaler sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois, l’association Païdos propose alors un nouvel espace d’accueil et d’accompagnement psychopédagogique, qui leur permettra d’initier leur intégration dans le tissu genevois : le Sas.

C’est en mars 2016 que la Fondation Genevoise pour l’Animation Culturelle ( FASe ) s’associe au Sas pour mener et développer conjointement le programme. Le Sas sera très généreusement soutenu par des fondations privées (Fondation Aletheia, la Fondation André & Cyprien, la Fondation Gandur pour la jeunesse, la Fondation Gertrude Hirzel,  la Fondation Lombard Odier, la Fondation Oak, la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet, une fondation privée genevoise, la Fondation Sesam et la Fondation Trafigura). 

Animé par une équipe interdisciplinaire de professionnels de l’animation, de l’éducation et de la santé, des ateliers de communication, d’activités créatrices, de sport, de cuisine, des sorties culturelles et un travail autour de l’autoportrait sont proposés. En parallèle, une plateforme psychologique propose l’accès à une psychologue accompagnée d’un interprète pour les entretiens individuels, ainsi qu’à un pédopsychiatre, avec la possibilité d’entreprendre un travail en réseau selon les besoins. Un appui est également proposé par les HUG avec l’affectation partielle d’une psychologue.

En 2016, 96 adolescents ont été accueillis et ont pu bénéficier du programme. Nous les découvrons motivés, curieux, enthousiastes et respectueux, dotés d’une soif d’apprendre et d’une volonté d’intégrer l’école et notre société. Entre la salle d’ordinateur, une salle de travail, notre cuisine professionnelle et un espace scénique, les activités s’enchaînent bon train et dans la bonne humeur. Cela ne fait évidemment pas oublier les difficultés de leurs parcours, la perte d’êtres chers, l’incertitude liée à de longues attentes aux frontières des différents pays traversés tout au long de leur périple solitaire. Des émotions qui jaillissent lors de nos échanges, de par leur langage corporel, leurs créations ou sous quelques autres formes que ce soit.

Depuis la rentrée scolaire 2016-2017, le Sas propose en plus de l’accueil des primo-arrivants, des prises en charge d’adolescents requérants d’asile déscolarisés et en difficulté psychique.

 

Le Sas est développé et mené conjointement par la Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle (FASe) et l’Association Païdos. Il est soutenu par la Fondation Aletheia, la Fondation André & Cyprien, la Fondation Gandur pour la jeunesse, la Fondation Gertrude Hirzel,  la Fondation Lombard Odier, la Fondation Oak, la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet, une fondation privée genevoise, la Fondation Sesam et la Fondation Trafigura.